Articles

Inquiets de la situation sécuritaire ? Voici 3 conseils du Rav Edelstein

Le Rav Gerchon Edelstein, Roch Yechivat Poniovitch, a évoqué la situation sécuritaire tendue dans le sud. Rien n’arrive par hasard, tout est décidé par la providence divine, comme l’a écrit le Ramban dans la Parachat Bo : « là où il y a des mérites, il y a la réussite ; sans mérites, c’est le contraire qui se produit.’’ Il faut savoir que rien ne se produit par notre force et la vigueur de notre bras, mais uniquement grâce à la Téchouva et à la réparation de nos fautes’’ a déclaré le Roch Yéchiva.
 
Le Rav Edelstein poursuit en conseillant de se renforcer notamment dans trois domaines :
 

  1. Lachone Ara – Médisance : L’une des fautes les plus fréquentes auxquelles on succombe est la médisance. Le HafetsHaïm, qui a rédigé les lois sur le Lachone Ara et sur comment préserver sa langue du mal, a lui-même souhaité que son livre ait une influence beaucoup plus grande. Le penchant à dire du mal des autres est très fort et c’est la raison pour laquelle ceux qui parviennent à se maitriser en retireront une grande récompense. En ces temps incertains, il nous faut veiller aux paroles qui sortent de notre bouche, et ne pas parler ni de futilités, ni de mauvaises paroles sur autrui.

 
 

  1. Bitoul Torah : Un autre point souligné par le Roch Yechiva concerne le Bitoul Torah. Prêtons attention à ne pas perdre du temps d’étude de Torah, comme nous l’ont enseigné nos Sages ‘’l’étude de la Torah équivaut à toutes les Mitsvot’’ de même, l’annulation de l’étude de la Torah équivaut à annuler toutes les Mitsvot.

 
 

  1. Les relations entre l’homme et son prochain : ‘’Les relations avec autrui sont toujours compliquées : combien entendons-nous de cas de personnes qui ne laissent rien passer, de cas de conflits d’argent, alors bien-sûr, il y a le Choul’han Aroukh et les juges rabbiniques, mais parfois, l’homme se fait justice lui-même… Il y a souvent des problèmes de voisinage ; nous connaissons tous de très bonnes familles mais dès que l’on touche au Kavod ou à l’argent, les personnes changent et deviennent malheureusement toutes autres…L’argent et la recherche des honneurs est véritablement un fléau terrible et le Méssilat Yécharim nous dit clairement que l’orgueil est véritablement mauvais pour l’homme ; c’est lui qui fait perdre à l’homme son monde futur.’’

 
Voici donc les trois domaines essentiels sur lesquels nous devons prêter une grande attention en ces temps troublés : ‘’Efforçons-nous de préserver notre langue du mal, d’accorder plus de temps à l’étude de la Torah et à aimer notre prochain’’ conclut le Rav Edelstein.
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close