Articles

Paracha Express’ : Parachat Kora’h

« Korah, fils de Yitshar fils de KehatH fils de Levi prit parti avec Datan et Aviram… »

Kora’h, accompagné de deux cent cinquante membres du peuple s'attroupèrent autour de Moché et Aaron et leur dirent :”C'en est trop de votre part ! Toute la communauté, nous sommes tous saints… Pourquoi donc vous érigez-vous en chef de l'assemblée d’Hachem?
En entendant cela, Moché se jeta a terre. Il répondit ensuite à Korah :”Au matin, Hachem fera savoir qui est digne de Lui…”
Voila déjà une preuve  éclatante de la mauvaise foi de ce révolutionnaire : il est bien évident que le peuple est loin de ne comporter que des personnes saintes.

Il s'agit en l'occurrence de flatter les instincts assez primitifs de la masse  et de cacher ainsi les véritables motifs de toute sa révolte : la jalousie et la convoitise.
Pour Korah, Moché et Aaron n’ont pas été désignés par Hachem : ils se sont attribué le pouvoir.
Et c'est pourquoi toute cette révolte dépasse le cadre d'un simple incident politique.

Mettre en doute l'origine divine de la mission de Moché, c'est porter la main par la même occasion sur le caractère sacré de l'idéal dont Moché était le porte-parole. Comme il est écrit : ‘’Moché a reçu la Torah au Mont Sinaï, l’a transmise à Yéochoua ; Yéochoua l’a transmise aux anciens et les anciens l’ont transmis aux hommes de la grande assemblée.’’
Voila donc la seule raison pour laquelle Hachem décida, disent nos Sages, de sévir d'une manière exceptionnelle.

Le Rabbi de Loubavitch nous apprend que Korah voulait expliquer qu'à partir du moment où les enfants d'Israël entreraient en Terre promise ils seraient alors tous égaux dans l’accomplissement  des Mitsvot , comme il est dit dans les Likouté Sihot “Tout Israël est égal dans l’accomplissement des Mitsvot”.

Tant qu'ils étaient dans le désert, tout n'était que spirituel, et effectivement, il y avait des degrés différents à ce niveau là. L’accomplissement des Mitsvot à proprement parler en terre d’Israël n’existait pas encore il n'y avait donc pas de perturbations. C'est également pour cette raison que les explorateurs ne voulaient pas que le peuple entre en terre d'Israël.

Moché Rabbénou leur répondit donc que c’est l’action qui est essentielle et non autre chose.
Et c'est pourquoi Korah s'est révolté, juste après la Paracha des explorateurs : il pensait qu'il y avait une injustice.
Malgré tout,  il nous faut retenir de cette Paracha que ‘’personne ne peut lever un doigt si Hachem n'en a pas donné l'ordre’’. En dehors de la crainte d’Hachem qui lui seul est laissée au “libre arbitre”.

Notre vie entière est dirigée selon la volonte d’Hachem et personne ne peut rien nous faire si ce n’est pas d’abord agréé par Hachem.

Si l’on comprend, nous ne serons ni jaloux ni envieux. Au contraire, nous serons contents de la réussite de l'autre car c'est Hachem qui ,Seul, l' a décidé.

Chabbat chalom

Revital tsadok
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close