Articles

Parachat Kora’h ou l’appel d’Hachem à être nous-mêmes by Léa Bennaïm

Kora’h . Cette paracha que nos enfants savent si bien raconter : comment Kora'h et son assemblée furent engloutis dans la terre. Un drame que nous avons l'habitude de lire chaque année, une histoire qui, apparemment, ne nous émeut plus.

 Kora'h jaloux de Moché et Aharon n'admet pas que ses cousins aient des postes plus importants que lui. Malgré sa richesse et son érudition, il parvient à semer le doute dans le cœur de 250 personnes, aussi justes que lui. Et eux aussi, se mettent à jalouser Moché et à remettre en question celui que D' a choisi pour les sortir d'Egypte, celui qui les a défendus corps et âme après la faute du veau d'or, celui qui a voué sa vie entière à ses frères.

Cette Paracha, comme toutes les autres, s'adresse à chacun d'entre nous. Hachem nous  parle à travers l'histoire du peuple juif.
“La jalousie sort l'homme de ce monde” nous disent nos sages.

Etre réellement jaloux c’est comme ne plus vivre. Car cette obsession parfois inconsciente à voir l'autre, qui il est, ce qu'il possède, ce qu'il fait, s'immisce dans nos vies comme un venin de serpent.

Cette Paracha nous appelle à ouvrir les yeux sur la place que l'autre occupe dans notre vie. Combien de nos pensées tournent autour de  l'autre. Je ne parle pas ici que de jalousie pure et dure : combien de nos détresses sont parfois le fruit de notre seul regard sur l'autre ou pire encore, du regard que nous supposons que l'autre a sur nous.

Sans le vouloir, nous agissons tellement en fonction de ce que les autres vont penser ou dire de nous.
Celle-ci part en vacances ou a refait sa cuisine.
Les enfants de celle-là sont tellement bien éduqués.
Et cette autre qui est tellement épanouie, professionnellement parlant.
Que vont penser de moi mes beaux parents, mes voisins?
Et la liste est longue…

Dans l'histoire ‘’L’intelligent et le simple’’ des contes de Rabbi Na'hman, nous assistons à la scène où l’épouse du simple lui fait remarquer que tous les autres cordonniers gagnent plus que lui. Et ce dernier, au lieu de s'apitoyer sur sons sort de cordonnier médiocre, lui répond  d’une géniale simplicité : “Pourquoi devons-nous parler des gens?”

Cet homme simple nous dévoile le secret d'une vie heureuse: cesser de regarder l'autre, de penser à ce qu’il fait, de parler de lui, de le juger, de l’envier, de le jalouser, de se  comparer a lui…

D'ailleurs, Rav Dessler exprime une idée étant censée nous aider  à réussir à appliquer ce conseil si précieux du simple en répondant à la question suivante : “Comment l'homme peut il arriver à se trouver?”.

L'homme étant en perpétuelle  quête de vérité et à la recherche de soi, le Rav Dessler vient nous donner 3 conseils qui seront la clef magique permettant de résoudre cette énigme.

איך האדם מוצא את עצמו
האדם מוצא את עצמו בשלושה דברים:
 א. בהתבודדותו 
ב. בהיותו נותן ולא נוטל
ג. כששואף להיות ולא להשיג ולקנות
 
  1. En s'isolant
  2. En cherchant a donner et non a prendre
  3. En aspirant a être et non à obtenir et à acquérir.

 
Au travers de ces trois conseils, Rav Dessler, nous invite à nous concentrer sur nous même, et “l'autre” devient celui à qui je donne et envers lequel j'exprime la parcelle divine qui est en moi.  L’autre n’est ainsi plus le sujet de mes tourmentes et de mes comparaisons, il est justement celui qui va m’aider à dévoiler ma bonté, à devenir meilleur.

Ainsi, cette Paracha n'est plus que l'histoire de Kora'h. Elle devient l'appel d’Hachem me demandant d'être moi-même, sans chercher à être l'autre. Notre ‘’moi’’ a beaucoup à faire avec les ‘’cartes’’ bien spécifiques à notre vie que le Maître du monde nous a distribuées…

Léa Bennaïm, fondatrice de LéOvdekha Béemet est conférencière en Israël. Dans le cadre de son association, elle organise des cours et des conférences en Israël mais également des voyages sur les Kivré Tsadikim en Israël et en Ukraine. Vous pouvez la contacter au 054-550-23-38

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close