Rapports belle-mère belle fille et autre belle fille.

La Rabanit Yemima Mizrahi:
 
Rapports belle-mère belle fille et autre belle fille.
J'ai 2 belle filles adorables qui ne s'entendent pas du tout ensemble. Cela joue sur mes garçons et engendre une tension désagréable lors de rencontres familiales. Rabanit que faire ?
 
Bonjour chère Rabanit, je serais très reconnaissante si la Rabanit m'aidait à restaurer la paix au foyer.
 
J'ai 2 belle filles extraordinaires mais il semblerait que la deuxième belle fille a décidé dès le départ qu'elle ne s'entend pas avec la première belle fille et quand elles se rencontrent elles ne s'adressent pratiquement pas la parole.
 
La plus grande peine est que du fait qu'elle a décidé qu'il s'agit d'une personne qu'elle ne veut pas en tant qu'amie car “nous sommes de caractère différent”, son mari – mon fils – ne va jamais chez son frère alors qu'il l'aime beaucoup ! Il préfère nous rendre visite quand son frère n'est pas là. Je n'ai pas les forces de me battre avec sa femme, je sens que le rapport entre frères s'est énormément refroidi. Je n'ai pas de mots adéquats pour exprimer la peine et la douleur que nous ressentons, mon mari et moi.
 
Les fêtes approchent à grands pas et je ressens la tension me monter. Que va-t-il se passer ?  Que va-t-il se passer ? Je suis prise dans toutes sortes de calculs, qui inviter quand ? Je me sens complètement prise dans cette embrouille familiale. Ce n'est pas du tout ce que j'ai imaginé ni ce pour quoi j'ai tant prié. J'ai tellement voulu sentir la maman heureuse de ses garçons.
 
Y aurait-il quelque chose à faire pour radoucir les rancunes et rapprocher la jeune belle-fille à la première ? Que puis-je faire pour lui faire prendre conscience des effets de son comportement ?
 
Je vous remercie d'avance,
Une belle-mère peinée.
 
La réponse de la Rabanit:
 
Chère belle – mère,
Ma réponse risque de vous surprendre mais d'après votre description de la situation il semblerait qu'une recette 'quoi dire' à la belle-fille ou 'comment lui dire' ne finirait que par envenimer la situation. Car si vous vous impliquer chaque belle-fille va sentir que vous avez une préférence pour l'autre. Et donc au lieu de calmer l'affaire vous finirez par l'agrandir et créer un conflit belle-mère belle- fille belle-fille.
 
Toute cette situation ne vous concerne absolument pas. Du tout du tout ! Le conflit a déjà atteint plusieurs parties de la famille ne vous y rajoutez surtout pas.
 
En ce qui concerne les invitations pour les fêtes agissez avec sagesse. Vous pouvez inviter tout le monde sous le même toit mais ignorer la tension. Soyez souriante et concentrez votre attention sur les petits enfants. Surtout ne jugez personne !
Quelle action entreprendre ? Priez priez et encore priez!
 
Annoncez-moi de bonnes nouvelles,
Affectueusement
Yemima.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close