Articles

Au moment même où la maman a récité Nichmat Kol ‘Haï, son fils a été sauvé d’une mort certaine…

Mardi, 16h20. Rockland Lake, New-York. Yéhouda.M, petit dernier de la famille est en pleine excursion avec sa Yéchiva.

-Yéhouda ! crie Chaoul à son ami.

-Regarde ce petit lac sur le côté ! Que dirais-tu d’une petite escapade, histoire de se rafraichir un peu. On rattrapera le groupe après…

C’est donc avec entrain que Yéhouda et ses deux amis s’approchent du lac. Chaoul, friand d’aventure se glisse en premier dans l’eau, mais en une seconde, il se passe une chose anormale : le fond du lac semble se dérober sous ses pieds telle une ouverture béante prête à avaler n’importe qui s’aventurerait ici… Chaoul  se sent attiré comme un aimant vers le fond et, dans la panique, sans trop réfléchir, il s’accroche à Yéhouda resté sur la rive.

Au même instant le téléphone sonne chez la famille M. de Monsey. C’est une femme de la communauté qui cherche à joindre la Rabbanite :

-Rabbanite, nous organisons dans quelques minutes une rencontre avec les femmes de la communauté. Nous offrons une Séouda de remerciements pendant laquelle nous allons réciter le Nichmat Kol ‘Hay. Je sais que c’est vous prévenir un peu en dernière minute, mais pourriez-vous nous faire l’honneur de votre présence ?
La Rabbanite hésite un court instant mais accepte finalement…

********

En s’accrochant à son ami, Chaoul parvient finalement  à s’extraire de l’eau. Mais c’est au détriment de Yéhouda qui, avec la surprise et la force de son ami, se retrouve jeté à l’eau ! En quelques secondes, Yéhouda se sent comme puissamment attiré vers les eaux profondes du lac. Chaoul, debout et effrayé ne sait pas quoi faire pour sortir son ami de là. En quelques instants, Yéhouda disparait de sa vue. Yéhouda comprend que c’est la fin et qu’il va rendre son âme à son Créateur.

16h28. Monsey.
-Chère Rabbanite, nous nous sommes réunies pour remercier Hachem du miracle que nous avons vécu. Nous vous remercions du fond du cœur de vous joindre à nous bien que vous n’ayez pas été témoin du  miracle.

-Avec grand plaisir, répond la Rabbanite. Je veux aussi réciter avec vous le Nichmat Kol ‘Haï car moi aussi je veux remercier Hachem. Il y a 16 ans, Hachem nous a envoyé notre dernier fils, Yéhouda, après avoir attendu de nombreuses années. Je pense que je n’ai pas assez remercié Hachem pour cet enfant. J’ai soudain une très grande envie de remercier Hachem pour ce merveilleux cadeau qu’Hachem nous a accordé.

Au même instant, à Rockland Lake, avant le pire, Chaoul distingue soudainement une pagaie à l’abandon sur le rivage. Yéhouda s’accroche à la pagaie de toutes ses forces et soudain, sans aucune explication logique, Yéhouda se sent comme monter sur un escalator. Il sent tout son corps se libérer de l’emprise qui pesait sur lui, et le voilà hors de danger. Il vient de vivre un véritable miracle. Une chose qui dépasse toutes les lois de la nature.

******

21 heures. Yéhouda rentre chez lui, fatigué et assommé par les évènements vécus ces dernières heures. Il se met à table avec ses parents pour le dîner et leur raconte alors ce qui lui est arrivé. Sa gorge se noue en relatant tout cela et les larmes lui montent aux yeux.

Sa mère, très émue et toute retournée par ce que son fils est en train de lui raconter, lui demande soudain :
-Mais à quelle heure est-ce arrivé ? Quand tout cela s’est-il produit ?

Quand Yéhouda lui répond alors, elle éclate en sanglots :

-Quoi ? Mais… c’est… c’est justement au moment de la Séoudat Odaya ! C’est au moment où j’ai récité le Nichmat Kol ‘Haï avec toutes les femmes ! J’ai récité le Nichmat Kol Haï pour remercier Hachem pour ce précieux cadeau qu’il m’a envoyé : toi !
Les anges qui ont été créés par cette prière et par ces remerciements sont venus t’arracher à une mort certaine !
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close