La Rabbanit Yémima Mizra’hi

 
La Rabbanit Yémima Mizra’hi
 
J’ai perdu un bébé, et nous vivons très juste financièrement.
Est-ce qu’Hachem serait en colère contre moi ?
 
Je suis Ola ‘Hadacha, et cela fait un bon bout de temps que j’essaye de passer un examen qui devrait me permettre de travailler dans mon domaine, mais sans succès. De plus, j’ai perdu un bébé, et j’ai du mal à recevoir Chabbat à l’heure. Est-ce qu’Hachem serait en colère contre moi ?
 
Question :
 
Chère Rabbanit Yémima,
Je suis Ola ‘Hadacha. Cela fait quatre fois que je me présente à un examen dans mon domaine, qui me permettrait de travailler en Israël, mais je suis recalée à chaque fois. Cela influe sur moi et sur toute ma famille, autant au niveau financier qu’au niveau du temps que j’ai à passer avec eux.
De plus, l’été dernier, je suis tombée enceinte. J’ai 46 ans, et c’était avant de passer l’examen pour la troisième fois. Je ne m’imaginais pas qu’il s’agissait d’une grossesse, surtout que les médecins m’avaient dit, plusieurs années auparavant, que mes chances de tomber à nouveau enceinte étaient quasiment nulles. Malheureusement, j’ai finalement fait une fausse couche. J’en rêvais tant, de cet enfant qui s’ajouterait à la famille….
Baroukh Hachem, j’ai trois enfants, et je sais que c’est une chance car je me suis mariée plutôt tardivement.
Le curetage fut traumatisant pour moi. On m’a promis qu’une infirmière se tiendrait à mes côtés durant l’intervention, mais ce ne fut pas le cas. C’est à peine si on m’a laissée me couvrir d’un drap. J’en ai tellement pleuré. Je me sentais énormément diminuée. Dans ces pleurs, j’exprimais enfin tous mes échecs aux examens et cette grossesse qui venait hélas de prendre fin.
Il m’est difficile de vous décrire comme je suis triste. Je me sens punie par Hachem, et ne parviens pas à comprendre le message qu’Il m’envoie. J’ai pensé que peut-être c’était lié au Chabbat, car depuis une année j’ai du mal à le faire rentrer à l’heure. Peut-être est-ce la cause de tous mes soucis ?
Je vous en prie, aidez-moi à résoudre cette énigme. Je me sens tellement affaiblie dans ma Emouna.
Merci.
 
Réponse de la Rabbanit :
 Ma chère !
Tout d’abord, je t’envoie un immense câlin.
Tu as tellement raison : les hommes ne comprendront jamais qu’une femme reste une femme, même face à la procédure médicale. Ils auraient décidément pu avoir la délicatesse de t’éviter une sensation désagréable en plus du curetage. Je suis très peinée du fait qu’on ne peut même plus expliquer aux gens ce qu’est la Tsniout (pudeur) et ce qu’est une femme.
Mais à part cela, je voulais te dire combien tu es une personne extraordinaire : tu t’investis dans les études et tu rêves un nouvel enfant, à l’âge où d’autres femmes ne cherchent que le repos ! Tu es une femme pleine de vie et d’ambition, et Hachem aime tellement ce trait de caractère !
C’est pourquoi, cela parait à peine croyable qu’une femme comme toi puisse penser qu’Hachem la punit parce qu’elle est mauvaise. Tu es une femme constructive, une épouse, une mère, et ces pensées peuvent être tellement destructives ! Hachem t’aime, tu ne délaisses pas ta famille pour tes études, et je suis sure qu’ils sont très fiers de toi !
Je t’en prie, retourne passer cet examen, renseigne-toi sur la façon de tomber enceinte à nouveau, et entre temps, étreins de toutes tes forces ce que tu possèdes déjà, c’est déjà énorme !
L’essentiel est que tu saches que quelque part là-bas, près du trône céleste, se tient un petit bébé que tu n’as pas pu élever mais qui implore pour toi le Tout-puissant qu’Il te donne les forces, parce qu’il sait que tu l’as tellement désiré, et que tu l’as tellement pleuré. Tu seras toujours pour lui, toujours, sa mère.
Est-ce que la reine ‘’Chabbat’’ est en colère contre toi ? Bien sûr que non. Elle s’inquiète simplement pour ta santé et voudrait que tu te reposes un peu plus ! Le Chabbat est un bienfait pour toi, et pas une cause de stress supplémentaire ! Ecoute le Chabbat. Laisse-le rentrer chez toi quelques minutes avant. Il ne sera pas en colère même si la maison n’est pas encore parfaitement rangée ou que les enfants en sont pas habillés. La reine du Chabbat veut simplement que tu poses sur elle ta tête fatiguée et inquiète. Laisse-la te prendre un peu en pitié.
Je veux que tu me promettes d’essayer d’être joyeuse. C’est cela le vrai défi de la vie. C’est le seul véritable examen. Et je suis sure que tu le réussiras cette fois-ci !
J’espère que tu m’annonceras de bonnes nouvelles,
je prie pour toi,
Yémima. 
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close