Articles

’’Nous devenons impuissants et impatients face à notre fils de 4 ans et demi’’

‘’Notre fils de quatre ans et demi est un enfant très curieux. Il aime faire des expériences : il ouvre les placards de la cuisine, mélange les épices, démonte des objets et les rends hors d’usage… C’est un enfant intelligent, et c’est également ainsi que nous le décrit son institutrice, mais d’un autre côté, nous nous retrouvons impuissants devant lui et tout à fait impatients. Comment expliquez-vous cette tendance et comment devons-nous réagir ?’’

A l’âge de la petite enfance (de 4 à 6 ans), pendant les années de maternelle, l’enfant est en phase de connaissance du monde qui l’entoure et l’enfant est, à ce titre, en développement constant. Les capacités motrices, intellectuelles et sentimentales de l’enfant se développent et s’amplifient. Il est donc tout à fait courant de rencontrer dans cette tranche d’âge, des enfants curieux, posant de nombreuses questions sur le monde, et démontant des objets afin de comprendre comment ils fonctionnent.

Un entourage, veillant à fournir à l’enfant ce dont il a besoin pour assouvir sa soif de curiosité et l’encourageant à en connaitre davantage et à prendre des initiatives, tout en mettant des limites bien claires et définies, incite l’enfant à grandir en ayant satisfait sa curiosité et lui permet d’avancer dans la vie. Par exemple : donnez à l’enfant la permission de démonter un objet qui n’est déjà plus apte à être utilisé. Ou encore laissez-le faire de la pâtisserie avec vous. Tous ces éléments lui permettront de connaitre ce dont il a besoin et lui permettront d’avancer, de se développer et de s’épanouir facilement. Cela sera un plus pour lui à l’avenir. 

En revanche, une ambiance dure et fermée, limitant sans cesse les initiatives de l’enfant et le punissant pour ses accès de curiosité, peut entrainer un sentiment de culpabilité et un manque de confiance en lui.

Essayez de trouver le juste milieu qui vous convienne, tout en laissant à l’enfant son espace vital lui permettant de s’épanouir et de se développer comme il se doit.
 
Keren Aharon, diagnostics didactiques ; conférencière en éducation spécialisée et en psychologie du développement.
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close