Un élève de Yechiva intelligent a racheté des Tefillins à un vendeur arabe

En début de cette semaine, un élève de yechiva qui passait dans le quartier musulman de la vieille ville de Jérusalem s’est vu accoster par un arabequi lui aproposé de lui vendre une paire de tefillins pour la somme de 1000 shekels. Le jeune homme, indécis, a immédiatement appelé son Rabbin qui lui a conseillé de racheter les tefillins qui de toute évidence ont étés volées, mais pas à n'importe quel prix. Le rabbin a jouté à son élève que s'il les payait trop chers cela risquait d'encourager les voleurs à poursuivre leurs forfaits en sachant qu'ils pourraient en
tirer d'importants bénéfices.

weekly torah portion
Le jeune homme a tenté la négociation mais le vendeur, inflexible, refusait de recevoir moins de 800 shekels. Faisant preuve de créativité, le jeune élève a feint de vouloir essayer les tefillins pour voir si elles correspondent à sa taille. L'arabe a accepté, et le jeune homme a mis à sa tête et à son bras les précieux boîtiers. S'adressant au vendeur, il lui dit « où sont les tefillins de l'autre main » ? Le vendeur surpris par la question, a répondu timidement « Je ne sais pas, c'est ce qu'on m'a apporté ». En réponse, le garçon a répondu : «En l'absence du boîtier pour la main droite, cette paire de tefillin n'a pas de valeur », en même temps, il a commencé à enlever les tefillin.
Le voleur, voyant que l'affaire allait lui filer sous le nez a accepté de les vendre à un prix symbolique et c'est ainsi que les tefillins ont finalement changé de main pour la modique somme de 150 shekels.
Le Bah'our Yechiva a photographié les tefillins sur le fond de la vieille ville, et a diffusé cette annonce sur différents groupes whatsupp : « Si vous connaissez le propriétaire des tefillin, nommé David Glick, laisser un numéro de téléphone afin que nous puissions les lui rendre ».
 

Tags

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close