Pourquoi dans la Torah y a-t-il tellement de punitions et d'exécutions cruelles ?

Question:

Bonjour, la Bible est remplie de descriptions de peines brutales tels que la lapidation, la strangulation etc…

J'ai quelques questions à ce sujet :

1. Théoriquement, si tout le peuple d'Israël se repent et tout le monde vit selon les règles de la Torah, cela veut-il dire que nous reviendrons à ces pratiques anciennes et cruelles ?

2. Comment comprendre toute la question du libre arbitre avec ces lourdes peines. Doit-on choisir d'observer le sabbat par crainte d'une exécution brutale ?

3. Il y'a beaucoup de commandements visant à éveiller la pitié de l'âme juive (comme l'interdiction de maltraiter les animaux). Ces situations où un grand nombre de personnes participent à l'exécution n'ont-ils pas l'effet inverse ? Même s'il est dit qu'ils ne portent aucune responsabilité ils vont nécessairement devenir plus cruels. En particulier, chez les gens qui ont une tendance à être cruels, ce genre de vision peut susciter leur côté sombre.

4. Les musulmans ont-ils étés inspirés par la Torah pour toutes les punitions et les exécutions cruelles consignées dans le Coran ? J'aimerais obtenir une réponse détaillée et non une explication générale qui ferait la différence entre les époques. La Torah est pertinente pour toutes les périodes.

Merci d'avance.

 

Réponse:

Bonjour,

La Torah est loin de ces peuples fanatiques et meurtriers comme la terre est loin du ciel. Au sujet de la Torah, il est dit « Ses voies sont des voies agréables, et tous ses sentiers sont de paix »!

1. A la rédemption finale, le  mal n'existera plus dans le monde, et il n'y aura nul besoin de ces mises à mort.

2. La peine capitale ne s'applique que si le pécheur a commis sa faute de manière ostentatoire, devant des témoins, ce qui montre sa rébellion contre le Tout Puissant.

3. Ces mises à mort n’étaient pas fréquentes. Nos sages disent qu'un tribunal rabbinique condamnant à mort une fois tous les 70 ans est appelé « assassin ».

4. Les musulmans dont vous parlez  sont les descendants de populations connues pour leur cruauté bien avant l'apparition de l'Islam, ils appartiennent souvent à des peuples au tempérament chaud. Les Juifs ont toujours été connus pour leur compassion, leur timidité et leurs bienfaits.

La Torah n'a pas été donnée pour porter préjudice ou pour tuer. Loin de là. C'est justement à cause de la multiplication des fauteurs que les tribunaux rabbiniques ont cessé de condamner les pécheurs. Les sanctions prévues par la Torah sont conçues pour maintenir le cadre actuel, plutôt que pour forcer la volonté du peuple. La Bible raconte comment, à de nombreuses reprises le peuple s'est repenti, non pas par contrainte, mais volontairement et dans la joie. En outre, la Torah exige des conditions exceptionnelles pour juger les prévenus. Pour ce faire, la halakha stipule que pour discuter de ces questions cruciales il faut 23 juges rabbiniques (nombre inédit dans aucun pays du monde), la loi juive oblige la présence de deux témoins au moment des faits qui mettent en garde le fauteur. C'est seulement si le pécheur répond aux témoins qu'il connaît la loi, et qu’il accepte d'être tué, alors seulement il sera condamné. Son intention étant de se rebeller contre la Torah et ses commandements.

Lisez aussi ce le lien ci-dessous

http://www.hidabroot.com/he/question/18735

Je vous conseille également de rechercher sur Google et lire la brochure “שיחה גורלית“.

Cordialement,

Daniel Blass

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close