Question au Rav

Question

Je sais qu'il ne faut pas faire de bénédiction la tête découverte, mais quelqu'un m'a demandé au travail, s'il a honte de sortir sa kippa pour lire une bénédiction, mieux vaut dire une bénédiction sans kippa, ou de ne pas le dire ?
Je lui ai répondu qu'à mon humble avis, il valait mieux faire la berakha sans kippa pour manger que de ne pas la faire. Qu'en pensez-vous ?

Réponse

Bonjour,

Bien que certains sont d'avis que dans ce cas il vaut mieux faire la berakha sans kippa plutôt que de ne pas la faire (שו''ת אשר חנן חלק ח' סימן ג), l'auteur du אשרי האיש חלק א' פרק א' סעיף ה rapporte au nom du Rav Elyachiv de mémoire bénie, qu'un jeune homme qui se renforce dans la pratique des mitsvot, mais n'accepte pas encore de porter une kippa même au moment d'une bénédiction, il faudra s'abstenir de réciter avec lui une berakha jusqu'au moment où il acceptera de porter un couvre-chef. Lire une bénédiction la tête nue, implique une forme de mépris pour celle-ci.
 
Cordialement,
 
Hillel Myers
 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Related Articles

Back to top button
Close
Close